Mémoire

Texte Florence Mouret  - Musique Frank DEAL

Refrain

A petits pas descend la nuit

A petits pas s’ouvre le jour

A petits pas viennent à moi

Saveurs, goûts et sons du monde

 

Je réapprends à te saisir, à te laisser

Image flottante, cœur en partage

Mémoire fragile, mémoire nuage

Père flottant entre deux rives, père aimant, père présent

Absent, réfugié en ton cœur, perdu au monde grouillant et scintillant.

 

(Refrain)

 

Mille messages de poésie pluie salée sur mon visage

Mélancolie

Je te laisse à ce monde intérieur et tourmenté

Mon cœur interroge cette fuite docile

Le regard se dérobe à ce qui n’est plus.

 

Je te laisse peau morte, je te laisse à l’oubli

Je viens de toi, de cet esprit germe puissant, moelle d’or

De cet élan qui n’est plus qui survit en la vie,  sans la vie

Je viens de toi et mes mots sont tes maux respire la vie

 

Musique immobile, notes lourdes et opaques

Je flotte, je vibre de nouveau sans t’attendre

Démission de l’être en partance je porte en moi les mots

Socle d’immanence

 

Il a fallu te perdre

Pour te chercher en moi

Secret caché, révélé

Perle profonde et chant sacré

Avec  chaleur j’ai grandi

Ton souffle  chaud dans mon dos

Merci ô papa d’être là

Au cœur de moi.

 

(Refrain)